virginiepache.ch ETIOPSYCHOLOGIE® MLC©
____________________________ Virginie Pache _________________ thérapeute psycho-corporel
Accueil
L'étiopsychologie®
La MLC©
Formations
Contact
Plan du site
Le processus d'étiopsychologie®

L’étiopsychologie® est une vision nouvelle de la psychologie. Elle apporte une dimension de réflexion et de perception de notre façon de penser.

L’étiopsychologie® est à la fois une structure et un état d’esprit, mais surtout une perception différente du présent.
 

Vos problèmes
 
Nous avons tous rencontré des problèmes. Le temps a passé et aujourd’hui il nous suffit d’un seul élément nous rappelant ce traumatisme pour que les mêmes troubles du terrain biologique ressurgissent.
 
Ces perturbations à répétition ont pour effet de déstructurer notre organisme, créant du simple mal de tête à des maladies plus importantes, telles que : cirrhose, asthme, cancer, maladie auto-immune, etc...
 

Michael Gershon
 
On connaît depuis plus d’un siècle l’existence des cellules nerveuses du système digestif, sans leur accorder grande attention. Ce n’est que très récemment que le chercheur américain Michael Gershon, professeur au Département d’anatomie et de biologie cellulaire de l’Université de Columbia à New York, a eu l’idée de les compter. Il a estimé leur nombre à plus d’une centaine de millions. Ce chiffre est comparable à celui des cellules contenues dans la moelle épinière, affirme Michael Gershon dans son livre "The Second Brain", paru en décembre 1999 aux éditions HarperCollins - New York, ce qui est phénoménal.
 
Mais ce qui est encore plus étrange, c’est que Michael Gershon n’a pas fait une réelle découverte. Il a redécouvert en partie des faits connus depuis la fin du XIXe siècle mais tombés ensuite dans l’oubli dans les années 20 en raison d’une mésentente personnelle entre chercheurs.
 
Cette intrigante histoire scientifique débute au XIXe siècle, en Angleterre. Deux chercheurs, William Bayliss et Ernest Starling, suspectent que le système nerveux entérique constitue un centre nerveux indépendant du cerveau central. Ils ont en effet constaté la poursuite quasi normale de l’activité digestive chez un chien dont ils avaient coupé tout lien entre le système nerveux central et les cellules nerveuses présentes à l’intérieur de la paroi intestinale et découvertes quelques années auparavant par le neurologue allemand Leopold Auerbach.
 

Les solutions
 
Les solutions classiques que l’on nous propose demandent, dans leur ensemble, de se remémorer des souvenirs plus ou moins traumatisants, entraînant la venue d’états dépressifs et émotionnels douloureux.
 
Dans le processus d’étiopsychologie®, nous nous occupons essentiellement des conséquences physiques inconscientes que notre corps a créées, et continue d’entretenir. Il n’est plus question de mental ni de vécu émotionnel dévastateur.
 

Votre corps
 
La danse des particules de notre corps est à la fois très complexe et très simple. Nous fonctionnons avec des systèmes autonomes qui réagissent aux moindres variations de notre entourage. Ces stimuli, perçus par nos sens, déclenchent des réactions (chimiques, gazeuses, etc.) nécessaires à notre adaptation au milieu qui nous entoure.
 
Personne n’a l’idée d’utiliser le sirop pour la toux, qui a été efficace lors de la dernière infection pulmonaire, pour traiter l’œdème d’une entorse. Nos systèmes autonomes n’ont pas la faculté de comprendre cela. Ils fonctionnent par expériences.
 
Dans la santé, toutes nos cellules se respectent. Dans la maladie, le système touché va utiliser la solution la plus radicale qu’il connaisse pour retrouver sa structure habituelle et ceci, dans certains cas, au détriment des autres qui l’entourent.



Accueil
L'étiopsychologie®
La MLC©
Formations
Contact
Plan du site